Résilience

Lors du premier confinement suite à la pandémie de Covid-19, je ne pense pas être la seule à avoir pensé que ce serait des semaines stressantes, mais que je pourrais gérer. Au fur et à mesure que ces semaines s'étalaient sur des mois, des phrases telles que « distanciation sociale » et « la nouvelle normalité » sont devenues des expressions fourre-tout pour la situation dans laquelle nous nous trouvions. La réalité est que nous devons gérer cette situation encore un peu plus longtemps. Nous devons gérer notre stress et les effets qu'il a sur nous. Nous devons être résilients.

La résilience est la capacité de se remettre des difficultés. La définition de « difficultés » peut varier d’une personne à l’autre, mais il ne fait aucun doute qu’aujourd’hui tout le monde vit une lutte. Nous essayons tous de récupérer mentalement et émotionnellement afin de pouvoir s’en sortir. Certains jours, je trouve ça vraiment difficile. Je veux dire par là qu'il semble que ma capacité à rebondir de ces luttes, à retrouver ma concentration et à apporter une énergie positive à la tâche à accomplir, est loin d'être idéale. Pour tenter d'en savoir plus sur la façon de créer la résilience nécessaire, j'ai lu un certain nombre d'articles sur le sujet.

Il existe de nombreuses stratégies, allant de dormir suffisamment, de s'entourer d'arômes spécifiques, de désencombrer votre maison, de réserver des vacances en mode tout-inclus (je pense que celle-ci a été suggérée avant la pandémie). De nombreuses suggestions m'ont semblé intéressantes, mais semblaient également exiger plus d'énergie que je ne peux en rassembler. . . ce qui va à l'encontre du but. En tant qu'étudiante en sciences, un article en particulier m'a attirée: Five Science Backed Strategies to Build Resilience de Berkeley.



Je ne suis pas du genre à méditer ou à m'écrire des lettres, mais j'ai constaté qu'une fois que j'ai trié les nombreuses recommandations, il y a des thèmes communs que je pourrais me sentir à l'aise d'essayer. Voici les points que j’ai retenus:

1. Découvrez ce qui vous dérange. Identifiez ce qui ne va pas.

Identifiez-le. Nommez-le. Reconnaissez-le sans de jugement.

Si cela vous convient, exprimez-le d'une manière ou d'une autre (art? poésie? journal ou blogue? conversation amicale?)


2. Reconnaissez que vous n'êtes pas seul - que d'autres vivent probablement la même situation.

Imaginez qu'un de vos amis vit ce même problème. Que leur diriez-vous? Pensez aux mots que vous leur diriez.

Seriez-vous plus gentil avec eux qu'avec vous-même ? Si votre réponse est oui - laissez reposer cela une minute. Essayez la compassion !


3. Cultivez le pardon pour soi-même ou pour les autres, selon la situation.

Pouvez-vous accepter les événements, les émotions? Acceptez ce qui s'est passé et que ces émotions sont le résultat.

Pouvez-vous abandonner la mauvaise volonté et le ressentiment?

Si vous pouvez trouver la tension physique (orteils, épaules, mains, dents, cou?), pouvez-vous relâcher ces muscles?

Prenez quelques respirations profondes et relâchez la tension, lentement.

Parfois, je suis capable de faire certaines de ces choses. Parfois, cela aide à renforcer la résilience dont j'ai besoin. Et parfois non. Mais je fais toujours mon possible.

J'espère que quelque chose dans cet article vous rejoindra. Prenez soin de vous!

— Tracy Walker

Chercher par étiquette