Congrès 2019

Congrès RSST 2017, STAN Conference 2017, STAN, RSST

Le congrès bénéficie du soutien du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie à l’échelle nationale.

ET

Est offert sous le patronage du Commission canadienne pour l'UNESCO

Les STIAM : La voie vers la durabilité

La littératie scientifique au profit du développement durable

Musée canadien de la nature
le 28 et 29 mars 2019

Le Réseau de sensibilisation des sciences et de la technologie (RSST) a organisé un congrès axé sur le rôle du Canada dans la progression des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

 

« Les objectifs de développement durable sont un appel à l’action de tous les pays – pauvres, riches et à revenu intermédiaire – afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. » — Nations Unies

 

Les sciences sont au cœur des solutions visant à relever plusieurs des défis auxquels la planète est confrontée, y compris la protection de l’environnement, la santé, l’éducation et l’équité sociale. Le RSST a donc conçu le programme de ce congrès sous cette optique pour les professionnels dans le domaine des STIAM. Nous avons exploré les travaux de recherche et en sensibilisation menés actuellement par les Canadiens pour appuyer les études et prendre soin de notre planète, ce qui a offert à nos délégués les outils nécessaires pour adapter leurs travaux aux ODD et pour promouvoir une meilleure littératie scientifique publique.

 

Le 29 mars, en matinée, le RSST a organisé trois visites culturelles optionnelles dans la région d’Ottawa, offrant aux membres un accès privilégié aux coulisses du Diefenbunker : le musée canadien de la guerre froide, du Campus du patrimoine naturel (archives) du Musée canadien de la nature ou ou de la centrale hydroélectrique nº 2 d’Ottawa sur l’île Victoria.

Congrès RSST 2018

Établir des liens et relier les collectivités 

Le 11 avril 2018, 75 délégués du RSST se sont rencontrés au Science World du Telus Science World of Science, dans la magnifique ville de Vancouver en Colombie-Britannique pour discuter du futur des STIAM dans l’ensemble du Canada. Le congrès dut un succès grâce à son approche hybride mise en place par le RSST dans les dernières années, qui comprend des conférenciers, des discussions et des séances de non-conférences. Les membres du RSST ont pris part à des conversations et des présentations axées sur le pouvoir de la collaboration, le futur de l’apprentissage des STIM, l’accessibilité et l’inclusion.

Pour la première fois, le congrès du RSST a eu lieu à l’extérieur de l’Ontario, ce qui a permis à nos membres de profiter de l’occasion pour établir un dialogue avec de nouvelles organisations et de nouveaux professionnels. Nous avons également collaboré avec Rédacteurs et communicateurs scientifiques du Canada (RCSC) afin d’offrir une journée de rencontre le 12 avril, pour les déléguées des congrès du RSST et du RCSC. Des groupes ont pris part à des visites du TRIUMF, du Centre pour la recherche et le développement des médicaments et du ministère des Pêches et des Océans. Ils ont également eu la chance de parcourir les coulisses du TELUS World of Science. Cette journée se termina par un évènement en soirée, présenté par RCSC, qui a mis en vedette du karaoké PowerPoint, un « Curiosity Collider » et un « Science Slam », évènements qui ont également lancé la conférence du RCSC.

Le RSST est reconnaissant du soutien du CRSNG au cours du congrès 2018.

STIM 150 : Regard vers l'avenir

Nous avons acceuilis plus de 100 participants lors de notre congrès, qui a eu lieu au Centre des sciences de l’Ontario. Le comité responsable du congrès a privilégié une approche hybride; le congrès comprenait donc des séances traditionnelles et des « non-conférences ».

Derek Phillips, directeur de l’ingénierie chez Google, a inauguré la journée. Vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous et voir comment il a mobilisé le réseau dans une discussion portant sur le leadership dans le secteur des STIM et comment on peut orienter l’avenir des STIM. Il souligne que la collaboration est un aspect clé et que nous n’avons plus d’excuses; ne pas collaborer, c’est enrayer l’efficacité. M. Phillips a partagé les 4 compétences qu’il considère comme essentielles aux réussites des gens, les compétences que doivent posséder les leaders du secteur des STIM : la curiosité, la souplesse, l’empathie, la passion.

Vidéo disponible en anglais seulement.

« Vous ne pouvez plus prétendre que les seuls experts sont ceux qui sont dans la même pièce que vous. »

M. Phillips a ensuite partagé quelques réflexions sur les moyens que nous pouvons prendre pour cultiver ces compétences. Pour terminer, il a indiqué qu’il considère le Canada comme un pays à la fine pointe de la recherche qui a une incidence sur le plan mondial qui se perpétuera de génération en génération. Il croit que le secteur des STIM sera un chef de file pour le pays et que nous pourrons être au premier plan si nous cultivons la curiosité, la souplesse, l’empathie et la passion des leaders de ce secteur.

Panel : STEM learning in a technology and digital filled future (L’apprentissage des STIM dans un avenir technologique et numérique)

Explorez comment les conférenciers Tomi Poutanen, Melissa Sariffodeen et Sara Diamond s’expriment sur ce que nous réserve l’avenir dans cette nouvelle ère et les compétences nécessaires pour réussir.

Vidéo disponible en anglais seulement.

« Que ce soit par l’entremise de l’intégration des multimédias numériques, du design, des arts ou de la culture autochtone, les différentes perspectives provenant de divers secteurs aident à former les STIM et promouvoir leur croissance. »

Les séances « non-conférence » ont fait l’unanimité chez plusieurs participants, mais elles n’ont pas été enregistrées.

Panel : Driving national impact through networking and partnerships (Mener l’impact national grâce au réseautage et à la collaboration)

Les conférenciers ont su partager des exemples d’initiatives entreprises et comment le réseautage et les partenariats ont été essentiels à l’égard de ces efforts. Jesse Hildebrand a parlé de la Semaine de la culture scientifique, Bonnie Schmidt a partagé le projet Canada 2067 et Judy Paron a parlé de l’Odyssée des sciences.

Vidéo disponible en anglais seulement.

« Vous pouvez élargir votre réseau ou mobiliser une grande communauté grâce à des partenaires. »

Le discours de Brandy Callaghan a clôturé la journée. Elle nous a fait part de ses commentaires sur les dispositions à prendre en vue de pousser les femmes vers la réussite dans le domaine de la neuroscience et de la psychologie, et ce à partir de leur état actuel aux défis qui les attendent, en passant par les mesures à prendre afin d’optimiser leur potentiel pour l’avenir. Mme Callaghan a partagée que, historiquement, ces domaines sont principalement à dominante masculine. Bien que beaucoup de postes subalternes soient occupés par des femmes, les hommes occupent les postes de niveau supérieur. On remarque que les femmes abandonnent le domaine des sciences avant d’avoir l’occasion de gravir les échelons. Pour quelles raisons?

Mme Callaghan parle du manque de financement, des luttes de prestige, des postes d’autorité et de paternité des œuvres et les incidences de telles pressions. Elle partage également son point de vue sur le « phénomène de l’imposteur » et les mesures qui peuvent être prises pour l’atténuer, dont apporter du soutien, s’exprimer franchement, aborder les questions et promouvoir un dialogue franc.

Vidéo disponible en anglais seulement.

« Encourageons les femmes et les filles à exprimer leurs passions et créons un environnement où leurs opinions sont importantes. »

Le RSST est reconnaissant du soutien du CRSNG au cours du congrès 2017.

RSST 2014